Mail : info@schaeffer-associes.com

Tel : 01.55.90.55.15

Horaires : 9h/19h du Lundi au Vendredi

Le Crédit Révolving 1/2

Le cabinet SCHAEFFER AVOCAT pourra vous assister, conseiller, défendre sur toutes les questions relatives au crédit revolving, carte de crédit. Vous ne savez plus quoi faire face à une société de recouvrement ou un huissier qui vous harcèle. Vous avez reçu une convocation en justice et ne savez pas comment réagir. Contactez-nous.

Qu’est-ce qu’un crédit revolving ou renouvelable

L’expression désigne l’ouverture de crédit qui, assortie ou non de l’usage d’une carte de crédit, offre à son bénéficiaire la possibilité de disposer de façon fractionnée, aux dates de son choix, du montant du crédit consenti.

Le crédit renouvelable prend la forme d’un compte permanent qui donne droit à un crédit renouvelable.

Le crédit renouvelable présente deux caractéristiques majeures : la possibilité de le réutiliser et la reconstitution du montant disponible.

Le législateur a organisé un régime très protecteur du consommateur.

Toutefois ces derniers souvent dépassés par un endettement devenu non maîtrisable, harcelés par les Huissiers de justice souvent mandatés par les organismes préteurs avant même l‘obtention d’un jugement continuent de payer à la hauteur de leur possibilité de plus en plus réduites à mesure que leur endettement grandi.

Il est également a noté que les organismes de crédit appliquent pour ce genre de crédit des taux d’intérêts extrêmement onéreux.

 

Que faire en cas d’endettement excessif.

Le premier réflexe à avoir est pourtant d’arrêter tout paiement.

Le créancier ne peut rien faire contre vous sans avoir obtenu une décision de Justice.

Aussi ne craignez pas les Lettres comminatoires qui peuvent vous être adressées, ni les appels téléphonique à votre domicile.

Sans jugement ou ordonnance rendue à votre encontre votre créancier ne peut rien faire contre vous

Le créancier cherchera alors à obtenir un jugement.

Une nouvelle fois le créancier adoptera souvent une option procédurale particulièrement dangereuse pour le débiteur à savoir l’injonction de payer.

L’injonction de payer est une procédure non contradictoire (c’est à dire menée à l’insu du débiteur) jusqu’à l’obtention de l’ordonnance.

Une fois l’ordonnance obtenue le créancier fera signifier l’ordonnance par voie d’huissier – le délai de recours est alors enfermé dans un délai très court d’un mois.

You must be logged in to post a comment.