Mail : info@schaeffer-associes.com

Tel : 01.55.90.55.15

Horaires : 9h/19h du Lundi au Vendredi

Cabinet Schaeffer Avocats: Information juridique - Lawperationnel > EncyclopedieJur > Clause exonératoire ou limitative de responsabilité

Clause exonératoire ou limitative de responsabilité

Définition de clause exonératoire ou limitative de responsabilité

Clause ayant pour objet d’exclure ou de limiter tout ou partie des responsabilités d’une partie à un contrat.

Usage de la clause dans les relations professionnelles

Dans les relations entre professionnels, il est possible de limiter contractuellement ses responsabilités, voire même de les exclure.

Exemple : le vendeur professionnel peut s’exonérer des dommages et intérêts dus à son cocontractant professionnel en cas de retard ou délivrance non conforme.

Attention ! Cette possibilité s’entend dans les limites de la bonne foi et pour autant qu’elle ne porte pas sur les obligations essentielles du contrat.

Elle ne peut servir à exonérer le débiteur en cas d’inexécution due à son dol (manœuvre frauduleuse  destinée à tromper l’autre partie) ou à  sa faute lourde.

Article 1150 C.civ. :

Le débiteur n’est tenu que des dommages et intérêts qui ont été prévus ou qu’on a pu prévoir lors du contrat, lorsque ce n’est point par son dol que l’obligation n’est point exécutée.

Jurisprudence :

Cass. Com. 23 novembre 1999 (JCP 2000.II.10236, note Chazal) : Est licite une clause d’irresponsabilité dès lors qu’elle figure sur toutes les factures du débiteurs et que le contrat l’incluant unit deux professionnels.

Validité de la clause à l’encontre d’un consommateur

Pour les contrats conclus avec un consommateur, l’article R. 132-1 du code de la consommation prévoit la nullité de toute clause visant à limiter ou exclure le droit à réparation du consommateur.

You must be logged in to post a comment.